Présentation

Ce département regroupe les activités de recherche menées dans les domaines Mathématiques, Informatique et Automatique dans le but développer des méthodes, techniques et outils permettant de maîtriser (c’est-à-dire comprendre, analyser, évaluer, contrôler et concevoir) le comportement fonctionnel, opérationnel et les performances de systèmes complexes.

La complexité des systèmes dont l'étude est abordée par le DMIA peut être induite par leurs lois physiques, leur comportement dynamique, leurs contraintes temporelles, leurs ressources contraintes, leur très grande taille, la multiplicité de leurs composants, la répartition spatiale de leurs fonctions,...

Organisation

Afin d'aborder cet objectif scientifique le DMIA développe à travers sa composante Mathématique une expertise transverse en méthodes d'analyse, d'optimisation et de modélisation stochastiques servant de support formel non seulement au développement de modèles rigoureux mis en oeuvre dans les domaines automatique et informatique mais également dans l'ensemble des domaines scientifiques ayant trait aux sciences pour l'ingénieur. Fort de cette expertise transverse dans le domaine de la modélisation mathématique, le DMIA est structuré en deux équipes de recherche dont le périmètre est dicté non seulement par une cohérence thématique mais également par l'école doctorale de rattachement respectif.

L'équipe "Modélisation et ARchitecture des Systèmes" (MARS) couvre les domaines "mathématique" et "informatique" alors que l'équipe "Automatique, Décision et Interface des Systèmes" couvre le domaine du contrôle et de la commande des systèmes. Une équipe technique transverse fournit un support de haut niveau dans le domaine du développement et de la maintenance de plateformes expérimentales réalisées dans le cadre des activités de recherche ou d'enseignement.