Formalisation de la notion de COALITION

L’objectif de ce projet de recherche était de modéliser une coalition et les propriétés que l’on en attend.

Description

Des transformations importantes générées par l’évolution des contextes géopolitique et géostratégique engagent la responsabilité de la communauté internationale dès que se profile une crise ou un conflit. Toutes les nations à même de partager cette responsabilité, se trouvent alors de plus en plus impliquées dans des coalitions internationales. Ces coalitions sont formées dans le but d’une plus grande efficacité, grâce à l’action coordonnée de moyens militaires et au rassemblement des différents systèmes techniques y participant.

Les coalitions entre nations se forment donc en général dans un souci d’efficacité et de partage des coûts et des responsabilités.

La mise en place d’une coalition pose des problèmes multiples. Il faut en effet faire coopérer des entités qui, au-delà de différences linguistiques marquées, ont souvent des approches culturelles différenciées sur l’interprétation d’une situation et la prise de décision qui peut s’ensuivre. Aux difficultés précédentes, s’en superpose une autre, relevant de l’hétérogénéité des systèmes techniques assurant le support de la coalition.

Cette étude a ainsi porté sur la fusion d’information, l’analyse de la situation et la prise de décision pour des besoins tactiques et opérationnels dans le cadre d’une coalition.

Plus précisément, les travaux réalisés ont porté sur :

  • la modélisation d’une coalition
  • la définition des propriétés caractéristiques d’une coalition
  • l’évaluation de son adéquation à une mission donnée
  • l’analyse des échanges entre les diverses composantes d’une coalition
  • l’examen de la prise en compte de la situation au sein de la coalition
  • l’étude de la pertinence de la connaissance opérationnelle
  • l’étude de la prise de décision collaborative et distribuée
  • la mesure de l’efficacité de la prise de décision collaborative.

Les modèles définis au cours de l’étude ont été appliqués dans un environnement prototype logiciel de modélisation et d’analyse de coalition, mis en œuvre à partir d’un scénario OTAN.

Les points techniques permettant de résoudre les problèmes posés et étudiés ont été :

  • la fusion intelligente d’informations dans une structure distribuée ;
  • la prise de conscience de la situation ;
  • le partage de connaissance ;
  • l’interopérabilité des systèmes ;
  • la prise de décision collaborative dans le cadre d’un groupe.

Contexte

Ce projet a été mené dans le cadre d’une action spécifique France/Canada sur la modélisation de systèmes complexes.

Personnels ISAE impliqués

Christophe GARION (E/R DMIA)

Partenaires

Financeurs

Contrat de sous-traitance avec l’ONERA/DTIM. Le financement global du projet était apporté par la DGA (SPOTI/ST/DSIO à l’époque).

Durée du projet

Le contrat a duré trois ans et a commencé le 1er février 2004.